14/09/2013

Naked : Urban Decay

Naked

Urban Decay

"Urban Decay ne fait jamais les choses à moitié même quand elle évoque le nude,
elle le fait forcément en grand" - Sephora


J'avais hésité entre la palette Glinda et la Naked : j'avais finalement opté pour la palette Glinda pour ses teintes plus en accord avec l'été, et surtout parce que je craignais qu'elle soit indisponible rapidement. Je ne regrette pas mon choix, car toutes les teintes d'Urban Decay sont sublimes, mais j'attendais avec impatience de moi aussi posséder la fabuleuse Naked !

Pourquoi la Naked et non pas la Naked 2 ? Simplement pour ses couleurs qui me paraissent plus nude, et pour son packaging !

Et finalement, elle est enfin mienne !



Elle se compose d'un éventail de 12 teintes : Virgin, Sin, Naked, Sidecar, Buck, Half Baked, Smog, Darkhorse, Toasted, Hustle, Creep et Gunmetal, de la plus claire à la plus foncée. Le tout présenté dans un joli étui velours brun et or, avec un miroir intégré suffisamment large pour les retouches.

Elle est fourni avec la fameuse Primer Potion en format voyage, qui reste pour moi la meilleure base à paupières, ainsi qu'un pinceau de qualité professionnelle Good Karma, idéal pour balayer la paupière, ou appliquer des touches précises. Tout est fourni pour réaliser un maquillage parfait !

Pourquoi Urban Decay, plutôt qu'une autre marque ? Simplement parce qu'Urban Decay offre des fards à paupières composés de pigments lumineux, avec une tenue irréprochable. La couleur ne s'estompe pas au fil de la journée, ou ne glisse pas dans le pli de la paupières. Il n'y a pas besoin d'en mettre des tonnes, pour avoir un super rendu.

Les fards peuvent-être appliqués secs ou humides, suivant le rendu que vous souhaitez.  Toutes les teintes s'accordent parfaitement entre elles, ce qui offrent de multiples possibilités pour réaliser un maquillage parfait facile à assortir à chacune de vos tenues : du classique pour la journée au smoky du soir. 

La première fois que j'ai dû me maquiller avec, j'ai éprouvé une petite appréhension du genre "et maintenant il ne faut pas que je rate" qui s'est très vite dissipée pour laisser place à du plaisir. Que l'on soit débutante ou une maquilleuse confirmée, on ne peut pas rater : quelles que soient les teintes que vous choisissez d'utiliser, le rendu sera toujours sublime.





C'est un investissement qui vaut vraiment la peine, et sincèrement je vous recommande cette palette. Si son coût vous paraît élevé, prenez en considération l'ensemble du matériel fourni, et vous vous apercevrez qu'Urban Decay n'a pas exagéré le prix.


Et vous qu'en pensez-vous ?



Son prix : 45 € en exclusivité chez Sephora


Enregistrer un commentaire